Bienvenue sur le blog

Conçu avec comme objectif de venir en aide de manière concrète au peuple palestinien, le blog se verra ajouter des liens vers des associations humanitaires qui oeuvrent en faveur du peuple palestinien et spécialement de l'enfance palestinienne et de l'éducation et de la culture. J'espère que vous prendrez plaisir à lire les poèmes et que vous en profiterez pour découvrir les nombreux projets menés. Je recherche des poèmes écrits en français en relation avec la Palestine.

lundi 5 décembre 2011

Il y a des murs

Il y a des murs
Il y a des murs que l’on démonte
Des murs gris comme la honte
Des murs qui étouffent les cris
Des murs de l’ennui.
Des murs de béton qui tombent
Dans le silence des tombes
Ou qui éclatent dans le fracas des bombes.

Des murs qui se fissurent quand on est dos au mur
Et sous l’éclat des balles.
Des murs froids comme des pierres tombales.

Des murs où l’on piétine, des murailles de chine
Des murs sans failles des murs sans entrailles
Des murs qui n’ont que le courage d’être des murs
Des murs de graffitis, des murs de « no future ».

Des murs qui n’ont choisi ni leurs briques
Ni leur ciment, ni leur camps d’enfermement.
Des murs sans oreilles.
Des murs où courent les treilles de raisins mûrs
Des murs d’ici ou d’ailleurs
Des murs porteurs.
Porteurs de messages que l’on glisse
Dans les trous des murs,
Heureux de parler à dieu qui s’en émeut.

Des murs où l’on se dit adieu.
Cœurs des murs que l’on couvre de tags
Guten tag,
Et de paroles fortes.
Des murs sans porte,
Des murs, il faut que je sorte.
Des murs où l’on entend
Le murmure de ceux que l’on emmure.

Comme ta peau est douce de l’autre côté.
Comme tes yeux sont loin de m’imaginer.
Ton image s’efface…..
Trop de barbelés.
Je n’ai plus ni mémoire,
Ni regret.

Il y a des murs comme des sépultures
Des murs construits pour cacher nos blessures
Des murs de pierre des murs de chair
Abattre un mur c’est un peu comme faire
Reculer l’enfer.


Yasmina Nour 2008

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire